Projet Réalisation film vidéo

Effet Buzz

Ce mardi soir, nous étions une bonne dizaine à regarder « Effet Buzz » où les jeunes de Soignies lancent une fameuse rumeur sur Facebook. La suite... vous pouvez re-regarder sur http://www.effetbuzz.be (vous y trouverez aussi le dossier pédagogique)

Je vous fait part de quelques réflexions « après-film ».

Derrière son écran, on est fort. Une réaction sur FB est vite mise. On fonctionne à l'émotionnel et notre esprit critique s'estompe.

Les médias recherchent aussi l’émotionnel, le buzz. La multiplicité des réseaux d'informations suscite une concurrence. Le journaliste doit avoir son scoop, ses clics, et il fait parfois des copier coller sans vérifier...

Au début FB était un outil de communication entre amis, mais il est maintenant devenu le premier canal d'information. On lit FB, on ne lit plus les journaux. On va lire ce qui a déjà 20.000 « j'aime » sans savoir que derrière cela, il y a des gens qui paient pour faire aimer leurs articles. On peut facilement devenir créateur d'information… sans être journaliste. On pourrait arriver à créer un climat « rien ne va plus », un malaise à cause d'un trop d'info non vérifié.

Avant, un jeune était victime de harcèlement dans la cour de l'école et ce mal-être restait dans l'espace de l'école. Maintenant cela le poursuit, aussi dans sa vie privée. En plus, les rumeurs sont réalimentées en continu. On ne contrôle pas ce qui est diffusé sur soi. Le jeune reste tout seul derrière son écran, sans défense.

Internet / les réseaux sociaux ont aussi leurs côtés positifs. Cela peut créer un élan, rassembler les forces (ex. Tunisie). Mais au niveau des savoirs, mieux vérifier et recouper les sources d'informations. Le journal « Libération » en France, a depuis peu fait le choix de réduire la quantité de sujets abordés mais de les traiter en profondeur.

Vendredi 6 novembre 2015 nous nous reverrons à 14h00 à la bibliothèque de Hotton pour démarrer le groupe qui réalisera un film vidéo autour d'une thématique à choisir ce jour-là. Il reste quelques places pour rejoindre le groupe. Nous travaillerons à raison d'une demie journée par semaine, en novembre-décembre-janvier.

Envie de participer à la réalisation d'un film de la première petite idée jusqu'à la réalisation et la diffusion finale, prenez contact avec la bibliothèque 084/36 78 42 ou epn@hotton.be.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Les nouvelles de l'EPN :

Si vous voulez rester au courant des activités, cliquez sur le bouton ci-dessous.

INSCRIPTION

mises à jour